De nos jours, de plus en plus de banques donnent la possibilité à un emprunteur de reporter le paiement de ses mensualités sur une période donnée. Mais que peut-on comprendre par cette pratique ? Qu’est-ce qu’un report d’échéance et comment fonctionne-t-il ?

Qu’est-ce qu’un report d’échéance ?

Lorsqu’on contracte un prêt ou un crédit auprès d’une banque ou d’une institution financière, il peut arriver que pour diverses raisons on soit dans l’incapacité d’honorer ses mensualités. Dans pareille circonstance, il est possible de suspendre son crédit.
Effectuer un report d’échéance crédit, c’est suspendre d’un commun accord avec la banque le paiement ou le remboursement du prêt contracté durant une période donnée. Cette période dépend de la flexibilité de la banque. Elle peut varier d’un à douze mois selon la banque.
Encore appelée suspension de crédit, le report d’échéance est pratiqué par des personnes qui rencontrent des difficultés financières passagères ou prolongées. Toutefois, le report d’échéance de crédit

ne doit pas être confondu avec le différé de remboursement. Il existe deux types de report d’échéance, à savoir le report partiel et le report total.
Avec ce type de report, seul le remboursement du capital est suspendu. Le client qui effectue ce type de report devra au final rembourser aussi bien l’assurance que les intérêts pendant la durée du report.

  • Le report total

Il est plus coûteux que le report simple ou partiel. Il consiste à reporter le remboursement du capital, mais aussi les intérêts.

Comment fonctionne un report d’échéance ?

Effectuer une suspension de crédit revient à rembourser ou à payer les mensualités reportées à la fin du crédit. Si un client sollicite un report de trois mois par exemple, la durée du paiement de son crédit sera rallongée de trois mois. Durant la durée du report, l’emprunteur doit continuer de payer l’assurance et les intérêts s’il opte pour un prêt partiel.
Si, en revanche, il opte pour un report d’échéance de crédit total, il paie uniquement l’assurance du crédit. Dans ce cas, les intérêts sont calculés et ajoutés au capital restant dû. Tel est le fonctionnement d’un report d’échéance crédit. Cette opération peut être très coûteuse. Pour être conseillé de manière optimale, il peut être utile de faire appel à des professionnels comme ceux de Pause Crédit.
Ce n’est pas une option à envisager facilement. Cependant, il est moins onéreux, s’il est effectué en fin de crédit. Entre un report partiel et un report total, il est fortement recommandé d’opter pour le report partiel.

Comment obtenir un report d’échéance ?

Pour suspendre son crédit, le client ou l’emprunteur doit s’adresser à sa banque en faisant une demande de suspension de crédit. Un intermédiaire tel que Pause Crédit peut aussi s’en charger. Cette demande doit comporter les informations suivantes :

 

  • Nom, prénoms et adresse de l’emprunteur,
  • Le montant emprunté,
  • Une copie de l’offre de prêt,
  • Etc.

 

Cette demande sera étudiée par la banque après réception. Si la banque accepte la demande de report d’échéance, les deux parties s’entendent alors sur la manière dont sera remboursé le reste du crédit et les mensualités reportées.
Notons que le report d’échéance n’est pas accepté par toutes les banques. Il est donc conseillé d’envisager cette possibilité avec la banque dès lors que vous faites une demande de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.